Un Bref Historique

Depuis des milliers d’années, le fouet est aussi bien utilisé comme outil qu’en tant qu’arme.
On le retrouve sous différentes formes et sur tous les continents. Très utile pour l’élevage, l’objet s’est développé dans la majorité des cultures et civilisations. C’est le premier instrument créé par l’Homme à franchir le mûr du son, d’où le claquement spécifique émit lors de son utilisation.
Le fouet est rappelé à la connaissance du grand public grâce au cinéma au cours des années 1920, puis sera réutitlisé dans de nombreuses productions du septième art.
Mais au-delà de cet attrait purement visuel, le fouet reste mal connu quant à ses possibles utilisations et méthodes de fabrication.
Sa pratique est un véritable art martial et nécessite beaucoup de travail pour être manipulé avec efficacité et une précision de l’ordre du centimètre.

Les fouets en paracorde cirée

L’utilisation de la paracorde assure aux fouets une grande résistance à l’abrasion et peut aisément supporter le poids de son utilisateur.
Chaque lanière de paracorde est cirée séparément pour garantir sa résistance à l’eau et lui donner un aspect cuir.

Romaric Izzo

Romaric Izzo est depuis tout jeune passionné par la nature, sa richesse et son influence sur l’Homme.
Il est le créateur de l’École de survie Izzo à Ramatuelle et enseigne également dans ce cadre l’art et le maniement du fouet.
C’est aux États-Unis, qu’il a apprit les techniques de tressage et d’utilisation du fouet qu’il emploie.

La structure des fouets

_AGE5194Le Manche : Pommeau, Poignée et Anneau
Tête de turc : C’est le pommeau du fouet, elle équilibre le manche. La tête se trouve dans le creu de la main pendant l’utilisation. Fermement tréssée, la tête de turc peut être utilisée comme une masse.
Manche :Selon le style du fouet, la longueur et l’épaisseur du manche peuvent varier. Par exemple un manche plus long sera utilisé pour des fouets de coupe (target cutting).
Anneau :Entre le manche et la lanière, cet anneau tressé maintient une rigidité entre ces deux parties en plus de les séparer esthétiquement.

_AGE5207La Longe (Thong)
C’est le corps du fouet. Elle est composée de deux tressages intérieurs recouverts de cuir. Son épaisseur décroît jusqu’au gardien. La lanière doit être équilibrée pour garantir souplesse et flexibilité.

Gardien, Chute et Cracker_AGE5205
Gardien
Ce noeud maintient ensemble la chute et la lanière. Le gardien se doit d’être solide car peut être amené à soutenir de lourdes charges.
Chute
C’est une fine lanière de cuir épais. C’est grâce à elle que le fouet peut s’enrouler, claquer et couper. Cet élément est indispensable au fonctionnement optimum du fouet.

Cracker
Cette petite cordelette peut être en nylon, dacron, chanvre ou tout autre matériel résistant. Le cracker produit le bruit du claquement du fouet.